Les pays émergents, bouées de sauvetage face au ralentissement économique mondial

17/07/2009
Source : Boursorama
Pays de destination(s) : Algérie, Palestine, Chypre, Egypte, Euromed, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Malte, Maroc, Syrie, Tunisie, Turquie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Crise ou pas, les marchés émergents, en pleine croissance, occupent une place de plus en plus importante dans les échanges économiques internationaux.

 


Crise ou pas, les marchés émergents, en pleine croissance, occupent une place de plus en plus importante dans les échanges économiques internationaux.

Pour Nick Price, le gérant du fonds FF Emerging Europe, Middle-East & Africa Fund, "l'exposition aux marchés émergents, en direct ou via des entreprises exposées à ces marchés, peut s'avérer aujourd'hui profitable dans un portefeuille diversifié."

Fidelity met en avant le fait que les marchés EMEA (Europe, Middle East, Africa) affichent des taux de croissance particulièrement élevés par rapport aux pays développés, bénéficient d'une industrialisation de plus en plus forte et d'un facteur démographique favorable.

Une région qui s'urbanise à grande vitesse et qui possède aujourd'hui près de la moitié des 20 villes qui se développent le plus fortement dans le monde.

Ce marché dynamique et solvable possède également les plus gros gisements de matières premières à l'échelle planétaire, avec plus de 80% des réserves mondiales prouvées de pétrole, 97% des réserves mondiales de platine et 95% des réserves de chrome.

Source : [Boursorama.com]
 

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA