L'essor du transport aérien low cost dans le Golfe profite aux voyageurs libanais

3/10/2008
Source : L'Orient Le Jour (Liban)
Pays de destination(s) : Liban
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

La multiplication des compagnies aériennes à bas coûts dans les pays du Golfe bénéficie en premier lieu aux expatriés libanais, mais aussi aux touristes arabes friands de l'hospitalité du pays du Cèdre.

A l'instar de l'Europe, de l'Amérique du Nord et de l'Asie, le Proche et Moyen-Orient connaît un essor très rapide des vols low cost. Dans une région où le transport ferroviaire de passagers est sous-développé, la multiplication des liaisons directes point-à-pont fait le bonheur des habitants.

Cinq compagnies opèrent déjà à Beyrouth: après la pionnière, Air Arabia (EAU) depuis 2003, les compagnies al-Jazeera Airways (Koweït), Sama Airlines (Arabie saoudite), Bahrain Air (Bahreïn), et Nas Air (Arabie saoudite) se sont engouffrées dans la brèche.

FlyDubai, une nouvelle venue dans le ciel du Golfe, devrait s'intéresser très vite au Liban. Le secteur du transport aérien low cost offre encore un potentiel de progression considérable, étant donné que ce segment ne représente pour le moment qu'environ 4-5% du transport aérien régional, contre 20 à 25% eu Europe par exemple.

Selon Marilyn Samaha Khair, du journal L'Orient Le Jour (Liban):

"Étant donné le nombre croissant de Libanais installés dans le Golfe, les low cost arabes ont saisi le potentiel des lignes vers le Liban. Selon la compagnie Air Arabia, les vols vers le Liban sont parmi les plus porteurs, avec un taux moyen de remplissage de 75 % au premier semestre. Sur cette période, la compagnie a transporté 43 000 passagers entre Charjah et Beyrouth."
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA