L’Etat marocain à la rescousse du projet Tanger Med 2

2/07/2009
Source : Econostrum
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

L’entreprise de gestion de terminaux portuaires APM Terminals (APMT) filiale du groupe danois Maersk, et le Singapourien PSA, ne participeront finalement pas au projet Tanger Med II.


L’entreprise de gestion de terminaux portuaires APM Terminals (APMT) filiale du groupe danois Maersk, et le Singapourien PSA, ne participeront finalement pas au projet Tanger Med II. La réalisation de l'extension du port marocain en eaux profondes, longtemps en discussion, a fait les frais de la crise économique mondiale et du ralentissement du trafic de conteneurs.

Le projet n’est cependant pas compromis. C’est l’Etat marocain qui reprend les rênes du projet, en finançant la construction de Tanger Med II et en confiant l’exploitation du site à la société marocaine Marsa Maroc.

Le mercredi 17 juin 2009, la visite sur place du roi du Maroc, Mohammed VI, a donné le coup d’envoi à la deuxième phase d’extension du port. Les travaux commenceront au premier trimestre 2010 et la mise en service du terminal est prévue pour le deuxième trimestre 2014, soit 15 mois de retard sur le planning initial.

[Source : Econostrum]

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA