Mettre en réseau les entreprises pour les rendre plus compétitives

16/05/2008
Source : InfoTunisie.com
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Le regroupement des PME tunisiennes, sur le modèle des districts industriels italiens par exemple, peut faciliter l'émergence de pôles de compétitivé basés sur le savoir-faire et la complémentarité.


Selon InfoTunisie.com

"Les PME tunisiennes sont désormais appelées à travailler en réseau et à se regrouper au sein de consortiums, en vue d'assurer leur pérennité et d'améliorer leur compétitivité. La mise en réseau des entreprises ne doit pas se limiter à la commercialisation et la promotion des biens et des services au plan international mais doit couvrir des domaines d'activité beaucoup plus larges, tels que l'innovation, la créativité et la recherche-développement, telles sont les principales conclusions qui se sont dégagées du séminaire organisé, mercredi, à Tunis, sur le thème « la mise à niveau des entreprises : un outil de développement et de la compétitivité ».

Ouvrant les travaux de ce séminaire qui se tient à l'initiative des ministères de l'industrie, de l'énergie et des PME et du commerce et de l'artisanat, M. Abdelaziz Rassaa, secrétaire d'Etat, chargé de l'énergie renouvelable et des industries alimentaires, a affirmé que l'ouverture de la Tunisie sur son environnement international, notamment après la signature de l'accord d'association avec l'Union européenne (UE) en 1995, a entraîné une pression concurrentielle sur le tissu industriel constitué à hauteur de 95% de petites et moyennes entreprises (PME).

Cette situation a favorisé, a-t-il dit, l'orientation de l'économie nationale vers une croissance basée sur la connaissance et le savoir-faire, notamment par la création de technopoles, d'une part, et le regroupement des entreprises en consortiums, d'autre part. Ainsi, 10 technopoles seront créées dans le cadre d'un programme décidé par le chef de l'Etat, dont les pôles de compétitivité du secteur textile-habillement à Monastir et de l'agroalimentaire à Bizerte et deux autres en phase avancée de réalisation (l'un à Gafsa et le second à Sousse).

Le regroupement des PME en consortiums, a ajouté le secrétaire d'Etat, donnera une force de négociation à nos entreprises, tant au niveau de l'approvisionnement sur le marché international que de celui de l'exportation. A ce titre, 40 consortiums seront constitués au cours du XIème plan de développement (2007-2011). D'ores et déjà, 20 consortiums ont été crées, regroupant une centaine d'entreprises œuvrant dans les secteurs manufacturiers et les secteurs de services à haute valeur ajoutée.(...)"

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA