Naissance de l'entreprise chimique algéro-omanaise 'El Djazairia El Omania Lil Asmida'

12/03/2008
Source : Romandie
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Chimie, plasturgie, engrais

La société mixte qui mettra sur pied une usine d'ammoniac à Arzew dispose d'un capital de 200 millions de dollars détenu à 49% par la Sonatrach; le partenaire omanais recevant les 51% restants.


Selon Romandie

La société publique algérienne des hydrocarbures Sonatrach et le groupe omanais Suhail Bahwan Group Holding (SBGH) ont procédé, dimanche à Alger, à la signature des statuts d'une société mixte de réalisation et d'exploitation du futur complexe d'ammoniac et d'urée à Oran.

La société par actions (SPA) algéro-omanaise, El Djazairia El Omania Lil Asmida, est dotée d'un capital social de 200 millions de dollars détenu à hauteur de 51% par SBGH et 49% par Sonatrach, selon le ministère algérien de l'Energie. La société doit gérer le futur complexe d'ammoniac et d'urée de Mers El Hadjadj dans le zone industrielle d'Arzew (Oran, ouest), qui doit doit être réalisé dans un délai de 43 mois.

Il aura une capacité de production de 7.000 tonnes/jour d'urée et 4.000 tonnes/jour d'ammoniac destinées à l'exportation sur la base de contrats à long terme. Le coût du projet est de 2,4 milliards de dollars. Entre 65% et 70% de l'investissement doit être financée par des banques algériennes et le reste doit être couvert par des fonds propres des deux partenaires.

Le vice-président chargé des activités aval de Sonatrach, Abdelhafid Feghouli a indiqué que trois autres projets de la même envergure dans le domaine de la pétrochimie étaient en cours de réalisation: un projet d'ammoniac et d'urée avec le groupe Orascom (Egypte), un projet de craquage d'éthane et de production d'oléfines avec Total (France) et un complexe de méthanol avec le consortium international Almet.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA