Pari tenu pour le premier forum des Young Mediterranean Leaders

23/10/2008
Source : ANIMA Investment Network
Pays de destination(s) : Algérie, Palestine, Chypre, Egypte, Euromed, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Malte, Maroc, Syrie, Tunisie, Turquie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

250 jeunes dirigeants du monde méditerranéen se sont retrouvés à Tunis le 18 octobre 2008: entrepreneurs, présidents d’associations ou personnalités politiques.


Pari tenu pour le premier forum des Young Mediterranean Leaders

En partenariat avec le Club XXIème siècle et Regards, le programme Invest in Med a organisé un atelier sur le thème de « l’implication des diasporas méditerranéennes dans le développement économique de leurs pays d’origine », le 18 octobre à Tunis, dans le cadre du Forum des Young Mediterranean Leaders (YML). Ce premier forum des YML a ainsi rassemblé du 16 au 18 octobre 2008, près de 250 jeunes dirigeants issus du monde méditerranéen. Les Young Mediterranean Leaders sont pour la plupart des dirigeants d’entreprises, des présidents d’associations ou des personnalités politiques. Ils partagent ensemble un objectif commun : faire de la Méditerranée un espace de solidarité économique et de prospérité partagée.

Plusieurs personnalités comme l’ancien ministre français des affaires étrangères M. Hubert Védrine, le vice-président de la Banque Européenne d’Investissement M. Philippe de Fontaine Vive, le démographe Emmanuel Todd ou encore l’ancien Premier ministre mauritanien M. Zine Ould Zidane, sont venus échanger sur plusieurs sujets tels que l’Union pour la Méditerranée (UPM) ou encore l’état des relations économiques entre les deux rives de la Méditerranée.

Organisé par ANIMA Investment Network pour le programme Invest in Med, l’atelier sur la diaspora a mis en avant 6 jeunes décideurs issus de la diaspora méditerranéenne. L’atelier d’Invest in Med a été introduit par Mme Laïla Sbiti (Présidente d’ANIMA Investment Network) et modéré par M. Pierre Distinguin (Directeur international de Provence Promotion). Chaque orateur est venu présenter son expérience d’expatrié revenu investir ou s’établir dans son pays d’origine.

Se trouvaient autour de la table M. Nassim Kerdjoudj (Net-Skills – Algérie), M. Antoine Abou-Samra (Bader Young Entrepreneurs Program – Liban), M. Samir Hulileh (PDG PADICO – Palestine), M. Hassan Zargouni (ATUGE – Tunisie) et Mlle Sihame Arbib (Link World Vision – Maroc). Les membres de la diaspora ont exposé les difficultés rencontrées lors du retour au pays, notamment au plan administratif (statut fiscal, scolarisation des enfants), économique (niveau de rémunération moins élevé sur la rive Sud) et culturel (risque de décalage entre les expatriés et les populations locales).

Plusieurs propositions novatrices sont également ressorties de l’atelier ,comme l’idée de créer un « Facebook» de la diaspora méditerranéenne (visant à recenser les élites méditerranéennes expatriées) ou encore le projet de créer un observatoire des diasporas méditerranéennes recensant les success stories. Ces propositions (reprises et soutenues par ANIMA, GTZ et Provence Promotion) vont être étudiées et mises en œuvre dans le cadre du programme Invest in Med.

Une réunion privée réunissant l’ANDI (Algérie), la FIPA (Tunisie), Bader (Liban), GTZ (Allemagne), Provence promotion (France) et ANIMA (France) s’est tenue à la fin de l’atelier en vue de préfigurer les futures actions qui seront entreprises sur la question des diasporas dans le cadre du programme Invest in Med.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA