'Plan Maroc Vert' : un réforme ambitieuse de l'agriculture

24/04/2008
Source : Romandie News
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : Agro-alimentaire

Le Ministre de tutelle a annoncé que 10 à 13,5 milliards d'euros seraient investis ces 10 prochaines années pour que l'agriculture devienne le principal moteur de croissance et de lutte contre la pauvreté.

"Le Maroc annonce un plan ambitieux pour moderniser son agriculture"

Par Romandie News

"Les grandes lignes d'un plan marocain ambitieux pour réformer l'agriculture, avec 110 à 150 milliards de dirhams d'investissements (10 à 13,6 mds d'euros) étalés sur dix ans, ont été exposées mardi à Meknès (centre) par le ministre de tutelle.

"Plan Maroc Vert" est le nom donné à ce plan présenté par Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et du Développement rural devant les participants aux premières assises du secteur, en présence du roi Mohammed VI.

"L'objectif est de réaliser des investissements de l'ordre de 10 milliards de dirhams par an", a affirmé le ministre évoquant d'éventuelles contributions du Fonds Hassan II pour le développement social (public), et des bailleurs de fonds nationaux et internationaux comme la Banque mondiale.

L'agriculture, a ajouté le ministre, représente de 15 à 20% du PIB, selon les années. Les exportations marocaines de produits agricoles progressent annuellement de 5% alors que celles des pays concurrents avancent de 8 à 10%, a-t-il dit. […]

"L'agriculture est à la croisée des chemins. Elle doit être le principal moteur de la croissance et de la lutte contre la pauvreté", a-t-il souligné.

"Cette réforme lourde et difficile est basée sur deux piliers: une agriculture moderne basée sur des investissements privés, et des investissements sociaux dans la lutte contre la pauvreté" en milieu rural, a-t-il ajouté.

L'Etat encouragera la constitution d'"agrégats" d'agriculteurs qui permettront de résoudre plus facilement les problèmes fonciers et ceux liés à l'investissement, selon le ministre qui préconise "l'accélération de la mise en gestion privée des terres publiques et collectives" au Maroc. […]

M. Akhannouch a enfin appelé à "un effort cohérent sur une durée de dix ans" pour atteindre les objectifs escomptés. "Il s'agit d'un effort de fond qui nécessite un lancement rapide"."
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA