Politique d'encouragement au développement des énergies propres et renouvelables

23/04/2008
Source : algerie-dz.com
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Energies conventionnelles

Le gouvernement s'est fixé pour objectif de couvrir 10% des besoins énergétiques du pays par les énergies renouvelables à l’horizon 2030. Des usines solaires sont en cours de construction.

"L’Algérie mise sur les énergies renouvelables"

Par Algerie-dz.com

"L’Algérie, à l’instar des autres pays exportateurs de pétrole, a toujours activement recherché une « solution partagée » pour faire face aux défis communs aux pays producteurs et consommateurs, a affirmé le ministre de l’Energie et des Mines, M. Chakib Khelil. « En tant que pays membre de l’OPEP, l’Algérie est un promoteur actif du dialogue avec les pays consommateurs », a précisé le président en exercice de l’Opep dans une édition spéciale de la revue du Forum international de l’énergie qui se tiendra du 20 au 22 avril en cours à Rome (Italie). Outre sa contribution au dialogue et à la coopération pour relever les défis et stabiliser le marché pétrolier, « l’Algérie s’est engagée à mettre en œuvre une politique énergétique qui prend en compte la protection de l’environnement et la promotion des énergies renouvelables », a-t-il ajouté. Le ministre n’a pas manqué de relever que l’Algérie souhaite une coopération « tous azimuts » incluant la communauté des chercheurs pour réaliser ses objectifs.

Sur le plan interne, a-t-il noté, l’Algérie encourage, depuis des décennies, l’utilisation de l’énergie propre tels le gaz naturel et le GPL pour remplacer les carburants polluants. « L’un des effets positifs de cette politique est de consacrer plus de pétrole destiné à l’exportation », a t-il précisé. Parallèlement, « l’industrie pétrolière nationale a lourdement investi notamment dans le domaine des gaz torchés », a-t-il souligné. Plus récemment, « l’Algérie a lancé un ambitieux programme pour développer le vaste potentiel d’énergies renouvelables particulièrement l’énergie solaire » a ajouté M. Khelil. Actuellement, « des usines produisant de l’énergie solaire sont en cours de construction au niveau national et seront suivies par d’autres dans l’objectif de couvrir 10% des besoins énergétiques du pays par les énergies renouvelables à l’horizon 2030 », a ajouté le ministre."
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA