THE NEXT SOCIETY déploie son nouveau plan d’action lors d’EMERGING Valley 2019

13/12/2019
Pays de destination(s) : Autres pays, Euromed
Secteur(s) concerné(s) : Education, culture, média

ANIMA Investment Network a été très actif sur la 3ème édition d’EMERGING Valley qui s’est déroulée à Aix-en-Provence du 3 au 5 décembre 2019, en mobilisant notamment les activités de son initiative THE NEXT SOCIETY sur le développement des écosystèmes d’innovation, soutenue par la Commission européenne. EMERGING Valley réunissait, sur le campus de thecamp, entrepreneurs de la Tech africaine, investisseurs et experts français et africains de l’innovation, avec un focus particulier cette année sur les pays méditerranéens.


Emmanuel Noutary, Délégué général d’ANIMA, intervenait lors de la plénière sur « l’émergence du Leadership Entrepreneurial Africain : Créer un pipeline durable pour les investisseurs par le sourcing et la formation des leaders Africains de demain ». Aux côtés du Président de l’Institut Français, de la CEO de Yummy & Alumni SIBC 2018, du fondateur de LaFactory, de la CEO de l’African Management Institute, et du cofondateur de iSpace Foundation, cette table entendait miser sur la nouvelle génération d’entrepreneurs (leaders) pour monter les projets à impact pour le continent africain.

 

« L'Afrique doit faire confiance à sa jeunesse, les entreprises africaines doivent ouvrir les portes aux jeunes et leur faire confiance » interpellait Mehdi Alaoui, fondateur de LaFactory. Emmanuel Noutary insistait de son côté sur la nécessité de faire émerger des leaders et des projets en parallèle, pour ensuite les connecter : « un bon leader qui porte un bon projet positionné sur le bon marché dans le bon timing, qui soit capable de trouver les ressources nécessaires et d’exécuter son plan, ça fait beaucoup d’aléas. Il faut challenger nos façons de travailler et déconnecter la recherche des leaders de la recherche des projets, et connecter les entrepreneurs à fort potentiel avec des bons projets ».

 

Nos startups à l’honneur

 

Le réseau ANIMA a en effet développé depuis plusieurs années un réseau au sud de la Méditerranée pour faire émerger et accompagner les entrepreneurs à fort potentiel. Ce travail fut d’ailleurs récompensé lors d’EMERGING Valley, puisque deux des entreprises accompagnées par les programmes d’ANIMA, ont été distinguées.

 

Il s’agit du sénégalais SEN Or’Dur, soutenu par DiafrikInvest, vainqueur du Prix MedInnovant Africa lancé par l’établissement d’aménagement Euroméditerranée, et de l’algérien Citylocker issu du programme THE NEXT SOCIETY, également finaliste de Medinnovant Africa.

 

CITYLOCKER a été nominée parmi les cinq finalistes, sur 129 participants dont trois startups algériennes. CITYLOCKER opère une solution d'armoires IoT pour la livraison des achats sur internet. Elle a mis en place une application mobile, pour les professionnels et les consommateurs, permettant la gestion de la livraison dans des casiers accessibles 24/7, incluant suivi, retours et réclamations notifiées.

 

SEN Or’Dur a quant à elle remporté le prix du jury. SEN Or’Dur travaille à la gestion des déchets plastiques dans une approche globale des filières collecte, tri, traitement, transformation et commercialisation. Elle propose une solution innovante pour régler la problématique des déchets plastiques à travers la modernisation d’un système de collecte en installant des machines de collecte dans les grandes surfaces. SEN Or’Dur a remporté une dotation financière de 5 000€, l’opportunité́ de tester son dispositif sur les 480 ha labellisés « ÉcoCité » d’Euroméditerranée tout en profitant de l’appui de l’écosystème entrepreneurial local.

 

Ces entrepreneurs viennent s’ajouter à une liste de plus d’une dizaine de jeunes entreprises de croissance issues des initiatives THE NEXT SOCIETY et DiafrikInvest, originaires de tous les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée, et distingués par des jurys en France, en Allemagne ou aux Etats-Unis, pour les innovations qu’ils développent, face à une concurrence internationale.

 

Ces prix viennent valider la conviction d’ANIMA que l’innovation « Made in Méditerranée » ou « Made in Africa » peut aujourd’hui apporter des réponses à des enjeux qui dépassent les frontières du continent africain. Pour preuve, en deux ans, les programmes d’ANIMA ont déjà permis aux entrepreneurs accompagnés de lever 1,9M€ d’investissement.

 

Fabriquer des solutions entre entrepreneurs – grandes entreprises - territoires

 

En écho à l’appel d’Emmanuel Noutary pour faire émerger les projets, THE NEXT SOCIETY organisait le jeudi 5 décembre un workshop d’intelligence collective pour "Tirer parti de l'innovation organique pour accéder aux marchés africains", animé par les experts d’ANIMA et thecamp.

 

Cet atelier mobilisait les entreprises du Club THE NEXT SOCIETY et les partenaires du Club Emule de l’établissement d’aménagement Euroméditerranée, ainsi que certains membres fondateurs de thecamp. Etaient également présents la Ville de Marseille et Euroméditerranée pour représenter les collectivités territoriales, et une vingtaine d’innovateurs du pourtour sud et est méditerranéens.

 

Lors de rounds de 5 minutes, la mise en relation de ce mélange d’acteurs fut, de l’avis général, une occasion inestimable de partage de connaissances, d’ouverture d’esprit et de collaboration sur l’émergence de réponses aux problématiques formulées par chacun. À la fin de ce workshop, un tableau de demande de mise en relation a été exposé devant l’atelier, pour les bénéficiaires du workshop, mais également pour tous les participants d’EMERGING Valley.

 

Des nouveaux services pour connecter les tech hub d’Europe – Méditerranée – Afrique

 

THE NEXT SOCIETY a également profité d’EMERGING Valley pour promouvoir deux nouveaux services à destination des accélérateurs d’entreprises, lors d’une matinée de rencontres Speed Dating entre Tech Hubs d’Europe, de Méditerranée et d’Afrique organisée par THE NEXT SOCIETY avec la DG Recherche de la Commission européenne et le réseau Aix-Marseille French Tech.

 

Cette session qui rassemblait près d’une cinquantaine d’accélérateurs proposait à chacun de se présenter lors de rounds de 2 minutes, avant des rendez-vous individuels entre accélérateurs.

 

Mathias Fillon, le coordinateur de THE NEXT SOCIETY, a présenté lors de cette session le dispositif de soft landing lancé en partenariat avec le Maghreb Start-Up Network initié par la Banque Mondiale. Il s’agit de permettre aux entrepreneurs de la rive Sud de la méditerranée d’expérimenter un autre marché par le biais d’une expatriation courte dans un Tech Hub. Il a également présenté le programme d’échange de managers entre Tech Hub à destination des accélérateurs sud méditerranéens, pour permettre le partage d’expérience entre eux.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA