TIC : près de 270 start-ups technologiques présentes en Palestine

27/05/2008
Source : Israel Valley
Pays de destination(s) : Palestine, Israël
Secteur(s) concerné(s) : Logiciels & prestations informatiques

Le secteur palestinien des TIC, qui s'appuie sur d'importantes ressources humaines, devrait connaître un développement grandissant avec le lancement du premier fond de capital-risque local.


D'après Israel Valley

Selon Ala Alaeldeen, le président l’association palestinienne des technologies de l’information (PITA), qui compte 80 membres, quelques 270 entreprises technologiques opèrent dans les Territoires Palestiniens, dont certaines pour le compte de groupes étrangers.

« Dans ce domaine, notre point fort reste le capital humain : un vivier de 36 000 professionnels des technologies de l’information, sans compter 17 000 étudiants actuellement inscrits dans la filière », a précisé ce responsable à Bethlehem, dans une salle pleine à craquer.

En outre, en raison du faible coût de ses ingénieurs, la Cisjordanie peut jouer la carte de « l’outsourcing », sans trop pâtir des restrictions à la liberté de circulation des hommes et des marchandises imposés par les autorités israéliennes. En revanche, le principal handicap du « high tech » palestinien tient à l’absence de fonds de capital risque susceptible d’accompagner les « start up » de Naplouse ou de Ramallah.

Mais les choses sont en train d’évoluer : il y a quelques jours la présidente de l’association israélienne du capital risque, Orna Berry, Yadin Kaufmann, le fondateur du fonds Veritas, et le patron de la compagnie de Telecom palestinienne Pal Tel, Abdel Malik Jaber, ont annoncé la création du premier fonds de capital risque palestinien, doté de 50 millions de dollars, pour un portfolio initial de 10 à 15 sociétés.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA