Transport de marchandises : le port d'Alger veut rationaliser son fonctionnement

22/07/2009
Source : Econostrum
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

A compter du 1er octobre 2009, les marchandises non conteneurisée ne pourront plus être déchargées au port d’Alger. Celui ci subit de véritables embouteillages coûteux pour les compagnies.


Les autorités algériennes ont annoncé que les navires transportant des produits alimentaires et des marchandises diverses non conteneurisés, des véhicules non conteneurisés et des cargaisons de rond à béton et de bois ne seront plus autorisés à décharger ces produits au port d’Alger.

Les intervenants sur la chaîne du transport maritime (armateurs, importateurs, transitaires…) sont priés de s’adresser aux entreprises portuaires du pays pour prendre connaissance des nouvelles dispositions pratiques découlant de cette mesure qui entrera en vigueur à compter du 1er octobre 2009. Les car-ferries seront orientés vers les ports de Djendjen , dans la wilaya (département) de Jijel située à l’Est du pays, de Mostaganem et de Ghazaouet à l’ouest du pays. (...)

Pour en savoir plus, lire la suite sur Econostrum

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA