Transports : mise en service d'un premier tronçon d'autoroute entre Marrakech et Agadir

12/01/2009
Source : L'Economiste (Maroc)
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

Les travaux de construction de l'autoroute qui doit relier Marrakech à Agadir se poursuivent. Ils ont été ponctués le 5 janvier 2009 par la mise en service d'une première section longue de 50km.

Les travaux de construction de l'autoroute qui doit relier Marrakech à Agadir se poursuivent. Ils ont été ponctués le 5 janvier 2009 par la mise en service d'une première section longue de 50km. Cette dernière permet le contournement de Marrakech et son coût est estimé à 1,100 milliards de dirhams.

"Le financement de la section a été couvert par la Banque islamique de développement (BID) à hauteur de 106 millions de dollars, soit environ 880 millions de DH et la Banque africaine de développement (BAD) par un apport de 150 millions de DH. Le reste a été assuré par les fonds propres d’Autoroutes du Maroc (ADM). [...] L’ouverture de cette section permettra un gain de temps d’une heure pour les véhicules légers et de près de 45 minutes pour les poids lourds. [...] La circulation sur ce tronçon entre Marrakech et Mzodia restera gratuite jusqu’au 31 janvier à minuit. A compter de cette date, le tarif sera fixé à 20 DH environ."

"[...] les travaux de l’axe autoroutier Marrakech-Agadir avaient été lancés le 3 janvier 2006 par SM le Roi Mohammed VI et dont l’achèvement total est prévu pour l’été 2010. D’un coût de 8 milliards de DH, la réalisation de cet axe permettra la création de 4 millions de journées de travail. Il contribuera en outre à diminuer la durée de voyage de deux heures entre les deux villes. Le volume de trafic attendu est de 5.500 véhicules par jour dont 40% de poids lourds. Finalement, sa réalisation permettra de doter la région de Marrakech Tensift Al Haouz d’une desserte vers le sud du pays par une infrastructure de haut niveau, d’améliorer la circulation et la sécurité routières et de développer la région sur tous les plans."

Source : L'Economiste (Maroc)
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA