Un nouveau parc éolien sera construit entre les villes de Tanger et Tétouan

22/12/2008
Source : Romandie (Suisse)
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : Energies conventionnelles

Le projet, dont le coût est estimé à 100 millions d’euros, sera conduit par l'entreprise Nareva Holding,  détenue par le groupe marocain ONA et spécialisée dans les métiers de l’environnement et de l’énergie.

Le projet, dont le coût est estimé à 100 millions d’euros, sera conduit par l'entreprise Nareva Holding,  détenue par le groupe marocain ONA et spécialisée dans les métiers de l’environnement et de l’énergie.

Selon Romandie News, citant l’agence marocaine MAP, "[...] le parc éolien devrait produire l'équivalent de la consommation d'une ville moyenne, soit 215 gigawatts/heure (GW/h) ". Conçu comme s’intégrant au mécanisme de développement propre (MDP) tel que défini par le protocole de Kyoto, le nouveau parc, dont la construction doit démarrer à la mi-2009, devrait générer environ 150 emplois permanents.

L’ambition du Maroc de porter à 10% la part des énergies renouvelables dans le total de l'électricité produite localement à l'horizon 2012, pourrait devenir réalité si d'autres projets semblables voient le jour. Conscientes de l’enjeu, les autorités marocaines semblent déterminées à tout faire pour que cet objectif soit atteint. Elles entendent soutenir en priorité le développement des énergies solaires et éoliennes et elles ont pour cela élaboré un plan sur cinq ans doté de 25 milliards de dirhams (2,1 milliard d'euros).

Le Maroc a déjà installé en 2000 un parc éolien à Koudia Al Baida (Nord), d'une capacité de 54 MW et considéré comme l'une des plus importantes installations de ce type en Afrique.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA