Union du Maghreb Arabe : vingt ans après le lancement, un bilan mitigé

18/02/2009
Source : RFI
Pays de destination(s) : Algérie, Libye, Maroc, Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

L’Union du Maghreb Arabe (UMA) célèbre ses 20 ans d’existence. Fondée le 17 février 1989 à Marrakech, l’organisation n’a pas réussi à s’imposer sur la scène internationale.

L’Union du Maghreb Arabe (UMA) célèbre ses 20 ans d’existence. Fondée le 17 février 1989 à Marrakech, l’organisation n’a pas réussi à s’imposer sur la scène internationale.

Rencontrant de nombreuses difficultés, au premier rang desquelles le différend entre le Maroc et l’Algérie sur le Sahara occidental, l’Union n’est pas parvenue à répondre aux espoirs suscités par la signature de son traité constitutif. Regroupant la Tunisie, la Libye, l'Algérie, le Maroc et la Mauritanie, l’organisation avait pour objectif initial la création d'un espace de libre circulation des personnes, des marchandises et des capitaux, ainsi que l'élaboration d’une vision politique commune.

Les cinq dirigeants de l'UMA n’ont plus tenu de sommet depuis 1994, date à laquelle la frontière entre l'Algérie et le Maroc a été fermée. Sur le plan économique, l'union douanière et le marché commun ne se sont jamais réalisés. Et pourtant, le secrétaire général de l'UMA, se veut rassurant. A l'occasion du 20éme anniversaire de l’organisation, il a présenté un bilan satisfaisant, rappelant les enjeux civilisationnel et historique de l'édification d’une union des pays du Maghreb. Si l’UMA a permis de développer les relations bilatérales entre plusieurs d'entre eux, notamment la Tunisie et l'Algérie, ce discours semble aussi contraster avec la réalité politique et économique de l’Union.

(Sources : RFI, Xinhua)
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA