Veolia poursuit son développement au Maghreb et au Moyen-Orient

27/03/2009
Source : Challenges
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

Le numéro un mondial des services à l'environnement envisage de développer ses activités dans la région MENA pour l’année 2009.

Le numéro un mondial des services à l'environnement envisage de développer ses activités dans la région MENA pour l’année 2009.

Selon le site d'information économique Econostrum, Veolia a déjà signé plusieurs contrats au Moyen-Orient ces deux dernières années : "construction d’installations de dessalement en Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis, contrat de traitement et de recyclage de l’eau à Dubaï, contrat de gestion déléguée de l’eau en Arabie Saoudite, enfin construction et exploitation de deux nouvelles usines de traitement des eaux usées avec les villes d’Abu Dhabi et d’Al Ain, le plus gros contrat d’assainissement signé à ce jour au Moyen-Orient".

Veolia, également présent en Israël et dans les pays du Maghreb, souhaite poursuivre son développement dans la région. Cette semaine, Veolia Transport a remporté la gestion du réseau d'autobus des villes de Rabat, Sale et Temara, avec ses partenaires marocains Bouzid et Hakam. Prévu pour une durée de 15 ans, le contrat prendra effet à partir d'août 2009, sous la forme d'une société d'exploitation dédiée à la gestion du contrat de concession.

Comme le précise le magazine économique Challenges, "Veolia Transport sera majoritaire au sein de la société d'exploitation et détiendra 51,04% des actions, le Groupe Bouzid 28,06%, et le Groupe Hakam 20,90%. Elle se rémunérera par la perception de recettes commerciales auprès des usagers du service public (…) Pendant la durée du contrat le consortium s'engage à renouveler le parc existant, à améliorer le confort des passagers, et à favoriser le respect de l'environnement." Plus de 3.000 collaborateurs devraient être employés et formés.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA