Wolkswagen prospecte en Tunisie

1/09/2008
Source : African Manager
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Constructeurs automobiles & équipementiers

Ennakl, importateur local de la marque Wolkswagen, cherche à convaincre le constructeur allemand d’augmenter le contenu tunisien de ses véhicules.


Tunisie : Sakher El Materi amène Volkswagen à acheter tunisien.

par African Manager:

La société tunisienne Ennakl, concessionnaire du constructeur automobile allemand Volkswagen en Tunisie, a acueilli dans ses locaux, ce mercredi 27 août 2008, [...] d'importants responsables de la célèbre marque de voitures allemande. Ainsi, Stephan Hoeltge : le directeur des achats pour l’Europe Centrale et l’Afrique du Nord ; Charles-Louis Mazerolles : le responsable du sourcing Afrique du Nord, et Michelangelo Bonura, responsable achats et sourcing, ont rencontré des chefs d’entreprises tunisiennes spécialisées dans la fabrication de composants automobiles, sous le regard protecteur de Sakher El Materi, le patron d'Ennakl, à l'origine de cette opération.

[...]

Les responsables allemands ont également rencontré le Ministre de la coopération internationale, celui de l’industrie, ainsi que de hauts responsables du ministère tunisien du commerce, qui leur ont exposé les potentialités de l’industrie tunisienne dans le secteur de l’automobile et plus particulièrement des composants automobiles.

Il y a lieu de noter que, contrairement à d’autres marques vendues en Tunisie, Ennakl ne lie nullement cette opération avec une quelconque demande d’augmentation de quota, comme le précise Ridha Derouiche, directeur central commercial. Ennakl, affirme t-il, se contente de son quota de voitures vendues sur le marché tunisien, et ce quota suffit pour l’instant au marché tunisien. «Le souci de la direction de l’entreprise s’oriente plutôt vers la préservation du pouvoir d’achat du consommateur tunisien, et nous avons mené d’âpres négociations avec le constructeur allemand pour maintenir inchangés les prix des voitures pour le marché local, indépendamment de l’effet « euro», ajoute-t-il encore.

En effet, face à la montéé de l'euro, on devine que l'un des moyens de maintenir constant le prix des automobiles en Tunisie, consiste à permettre au constructeur allemand de s'approvisionner à moindre coût...directement en Tunisie. Et les synergies sont multiples, et favorables aux entreprises tunisiennes. Car en plus d'augmenter le volume d'affaires entre marque allemande et partenaires tunisiens, l'opération permettrait à ces derniers de faire un pas stratégique de premier ordre en ajoutant à leur statut de marché à l'export pour la marque allemande, celui de fournisseur en composants automobiles, confortant leur présence en amont et en aval du marché automobile.

Satisfaits de la qualité de la main d’œuvre et des cadres tunisiens dans ce domaine, les responsables d’achat Volkswagen auraient, nous assure-t-on à Ennakl, demandé une liste complète des entreprises tunisiennes du secteur auprès de l’API (Agence tunisienne de promotion de l’industrie) et auraient déjà invité quelques entreprises à visiter leurs ateliers en Italie et en Allemagne pour y présenter leurs produits. Actuellement de 80 MDT pour le seul constructeur allemand, essentiellement auprès de 3 entreprises étrangères installées en Tunisie (SCA pour Draxelmayer, Leoni pour les faisceaux de câbles et Robert Bosch pour les haut-parleurs), le montant des exportations de composants automobiles devrait ainsi atteindre les 180 MDT d’ici 2011.

Ennakl, dont les responsables annoncent déjà, qu’une délégation d’acheteurs de chez Renault Trucks, dont ils sont également le concessionnaire en Tunisie, «sera en Tunisie après le mois de Ramadan, comme l’a annoncé Sakher El Materi en juin dernier, pour rencontrer les fabricants tunisiens de composants automobiles», s'émancipe. Si les partenariats visés venaient à se réaliser, favorisant à moyen terme des transferts de compétences et de technologies conséquents, alors Ennakl et les autres entreprises tunisiennes spécialisées dans la fabrication de composants automobiles pourraient favoriser l'émergence d'un secteur automobile tunisien mature, qui sait, bientôt, avec ses propres marques phares et capable de devenir une véritable plateforme logistique et commerciale du secteur automobile, pour le continent africain.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA